Gérer la taille des polices

M

À propos

Présentation de l’Équipe VIES

L’équipe VIES a obtenu son premier financement par le FRQSC en 2005 et ses travaux se poursuivent depuis. Depuis 2018, l’équipe est sous la responsabilité de Patrik Marier, professeur titulaire au Département de science politique de l’Université Concordia. Anne-Marie Séguin, professeure titulaire au Centre Urbanisation Culture Société de l’Institut national de la recherche scientifique, a dirigé l’équipe de 2012 à 2018. Précédemment, Michèle Charpentier (UQAM), Nancy Guberman (UQAM) et Jean-Pierre Lavoie (CSSS Cavendish-CAU) ont aussi assuré la responsabilité de l’équipe. 

Les travaux des membres de l’équipe s’inscrivent dans le champ de la gérontologie sociale et s’intéressent aux enjeux sociaux du vieillissement. Nos membres proviennent de milieux et d’horizons disciplinaires diversifiés. Au fil des ans, il s’est développé une réelle capacité à travailler ensemble et à coconstruire des connaissances ancrées tant théoriquement que dans la pratique.

La diversité des expériences liées au vieillissement est au cœur des travaux de l’équipe (ce qui explique que nous utilisons souvent « vieillissements » dans sa forme plurielle). Nos membres ont exploré – et explorent toujours – plusieurs grands thèmes et concepts leur permettant de mieux comprendre les mécanismes d’exclusion et d’inclusion sociale des personnes aînées : diverses formes d’exclusion, représentations sociales négatives de la vieillesse et du vieillissement, âgisme, reconnaissance, redistribution équitable des ressources, solidarité, etc.

L’équipe VIES veut mettre en lumière l’engagement, les contributions, les initiatives et les stratégies des personnes aînées dans leur vie quotidienne et leur vie citoyenne, autant que leurs besoins et leurs difficultés. Les membres de l’équipe ont à cœur de mettre en œuvre des projets de recherche visant à identifier les moyens et les pistes d’action pour favoriser une réelle inclusion sociale des personnes aînées et, par conséquent, une amélioration de leurs conditions de vie.

Partenaires

CREGÉS / Centre de recherche et d’expertise en gérontologie sociale

C’est à travers le Centre de recherche et d’expertise en gérontologie sociale (CREGÉS) que le Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux (CIUSSS) du Centre-Ouest-de-l’Île-de-Montréal s’est vu attribuer la désignation de centre affilié universitaire (CAU) en gérontologie sociale. Le CREGÉS réunit des chercheurs, praticiens-chercheurs, étudiants, et collaborateurs des milieux de pratique autour d’une même mission : améliorer les services et les pratiques professionnelles auprès des personnes âgées. Cette mission repose sur le développement de la recherche sociale, l’élaboration, l’expérimentation et la validation de pratiques de pointe, l’évaluation des technologies et des modes d’intervention en santé et services sociaux (ÉTMISSS), ainsi que des activités d’enseignement et de transfert des connaissances.

Le CREGÉS est une infrastructure de recherche regroupant 42 chercheurs dont 20 membres réguliers et 4 praticiens-chercheurs. Le CREGÉS accompagne et soutient, par la recherche, les milieux d’intervention pour le développement de pratiques de pointe dans quatre domaines d’expertise en gérontologie sociale :

1- Contrer la maltraitance;
2- Vieillissements inclusifs, diversité, santé et bien-être (IDSB);
3- Soins palliatifs;
4- Proche aidance.

La programmation de recherche du CREGÉS s’articule autour de cinq axes en gérontologie sociale, un champ d’étude multidisciplinaire qui met l’accent sur les aspects sociaux de la vieillesse et du vieillissement.

Axe 1 | Les aînés comme acteurs sociaux;
Axe 2 | Multiples vieillissements : corps, identités et société;
Axe 3 | Intervenir auprès et avec des personnes âgées et leurs proches;
Axe 4 | Milieux de vie;
Axe transversal | Politiques publiques.

Corporation Maison Cross Roads

Corporation Maison Cross Roads est un organisme communautaire à but non lucratif qui offre des programmes et services de réintégration sociocommunautaire personnes âgées judiciarisées. Le type d’orientation donnée aux interventions effectuées par les employés de la corporation Maison Cross Roads facilite la transition entre le milieu carcéral et la communauté, favorise la réinsertion sociale, cherche à prévenir la récidive et par le fait même contribue à augmenter la sécurité du public. 

Depuis plus de quinze ans, Maison Cross Roads est reconnue comme étant au Canada, un des organismes les plus engagés dans l’acquisition de connaissance et la mise en place de programmes et de services pour les personnes âgées judiciarisées incarcérées ou en libération conditionnelle. Nos interventions encouragent la personne judiciarisée à assumer les conséquences de ses gestes et à accepter la pleine responsabilité qui lui revient de modifier son mode de fonctionnement. 

Nous réalisons aussi un travail de sensibilisation et de défense des droits des détenus âgés et des personnes âgées en liberté conditionnelle : sensibilisation des individus, amélioration des aménagements pour des milieux de vie carcéraux plus adaptés aux personnes âgées et pressions sur les instances politiques pour que les aînés soient pris en compte et reçoivent les services dont ils ont besoin.

Réseau FADOQ

Avec plus de 550 000 membres, le Réseau FADOQ est le plus important organisme d’aînés au Canada. Fondé en 1970, sa mission est de rassembler et représenter les personnes de 50 ans et plus pour les aider à maintenir et améliorer leur qualité de vie. Le Réseau défend et fait la promotion de leurs droits collectifs, valorise leur apport à la société et les soutient par des programmes, services et activités, notamment en loisirs, culture, sport et plein air pour les inciter à demeurer actifs physiquement et intellectuellement. Grâce à ses 15 000 bénévoles à travers le Québec, le Réseau FADOQ contribue au mieux-être de la communauté et à l’équilibre de notre société.

Le Réseau FADOQ s’implique dans la défense des droits collectifs en produisant régulièrement des mémoires et des avis sur différents enjeux, dont les revenus, la retraite, l’hébergement et les soins de longue durée, le logement et les travailleurs d’expérience, entre autres. Ainsi, le Réseau FADOQ effectue des représentations au nom de ses membres auprès des gouvernements du Québec et du Canada en plus de collaborer avec différents partenaires de la société civile sur des causes communes.

TCAÎM / Table de concertation des aînés de l’île de Montréal

Fondée en 2000, la Table de concertation des aînés de l’île de Montréal (TCAÎM) regroupe actuellement 112 membres. La mission de la TCAÎM est d’offrir un lieu de concertation pour les organismes-aînés de l’île de Montréal afin d’améliorer la qualité de vie des citoyennes et citoyens âgés, tout en construisant une solidarité avec tous les âges. Ses intérêts portent principalement sur des enjeux liés au mieux-être des aînés tels que le transport et la mobilité, la prévention de la maltraitance, la participation des aînés à leur collectivité et la démarche Municipalités amies des aînés. 

La Table agit aussi comme interlocuteur privilégié auprès des différentes instances pouvant contribuer à l’amélioration de la qualité de vie des personnes aînées de l’île de Montréal. Ses principaux objectifs sont : 

1) Animer et soutenir un lieu de concertation entre les organismes représentatifs de la population aînée de l’île de Montréal dans une dynamique d’interaction avec les institutions concernées par la situation des aînés ; 

2) Favoriser et soutenir des actions visant l’amélioration des conditions de vie des aînés ; 

3) Apporter une attention particulière aux enjeux concernant les aînés issus des communautés culturelles ; 

4) Collaborer avec les instances, particulièrement au niveau local, municipal et régional à la conception, la planification et la mise en œuvre de politiques et programmes ayant un impact sur la qualité de vie d’une communauté vieillissante ; 5) Mettre en valeur l’apport économique, social et culturel des citoyens aînés de l’île de Montréal.

Membres réguliers

Patrik Marier, Ph. D (science politique)

Chercheur responsable de l’équipe VIES

Professeur titulaire, Département de science politique, Université Concordia

Patrik Marier est professeur titulaire au département de science politique de l’Université Concordia et il compte sur une expertise en politique publique comparée. Le professeur Marier possède également une solide expérience en direction d’infrastructures de recherche. Membre de l’équipe VIES depuis 2014, il en assure la direction depuis 2018. De 2013 à 2021, il a été le directeur scientifique du Centre de recherche et d’expertise en gérontologie sociale (CREGÉS) du Centre intégré universitaire en santé et services sociaux (CIUSSS) Centre Ouest de l’Île de Montréal (CODIM).

Intérêts :

  • Politiques publiques et services sociaux pour les aînés, dont les soins à domicile et les soins de longue durée
  • Impact des changements démographiques sur les politiques de l’État-providence
  • Coordination et gouvernance des programmes et services pour les personnes âgées
  • Médicalisation du vieillissement et ses conséquences sur les politiques publiques
  • Influence de l’administration publique sur le développement et la mise en oeuvre de politiques
  • Réformes des politiques de retraite

Meghan Joy, Ph. D (études politiques)

Professeure adjointe, Département de science politique, Université Concordia

Meghan Joy est professeure adjointe au département de Science politique de l’Université Concordia. Elle assure la codirection de l’Équipe VIES et est membre du conseil d’administration d’engAGE, le Centre de recherche sur le vieillissement de Concordia. Ses recherches explorent les politiques du vieillissement, les politiques et administrations progressistes dans les villes, et l’évolution des relations entre le secteur OBNL et l’État.

Intérêts :

  • Politiques du vieillissement
  • Politiques progressistes dans les villes
  • Économie politique du secteur sans but lucratif
  • MADA / VADA

Julie Beauchamp, Ph. D (sexologie)

Professeure adjointe, Département de psychiatrie et de neurosciences, Faculté de médecine, Université Laval

Intérêts : 

  • Diversité sexuelle et genre
  • Sexualité et vieillissement
  • Inclusion/exclusion sociale
  • Développement de pratiques inclusives
  • Méthodes de recherche qualitatives

Valérie Bourgeois-Guérin, Ph. D (psychologie)

Professeure, Département de psychologie, Université du Québec à Montréal

Intérêts :

  • Fin de vie et soins palliatifs
  • Expérience du deuil chez les personnes âgées
  • Souffrance psychologique
  • Recherche qualitative
  • Aide médicale à mourir
  • Deuil en milieu d’hébergement (CHSLD, RPA)
  • Personnes âgées en situation d’itinérance
  • Psychologie humaniste

Bernadette Dallaire, Ph. D (sociologie)

Professeure titulaire, École de travail social et criminologie, Université Laval

Intérêts :

  • Analyse des problèmes sociaux
  • Gérontologie sociale
  • Recherche qualitative
  • Santé mentale
  • Santé des populations et promotion de la santé

Patrick Durivage, M. Sc (travail social)

Travailleur social au programme Soutien à l’autonomie des personnes âgées (SAPA)

Coordonnateur du domaine d’expertise Soins palliatifs, CREGÉS, CIUSSS du Centre-Ouest-de-l’île-de-Montréal

Intérêts :

  • Fin de vie
  • Soins palliatifs gérontologiques

Michel Gagnon, M. Sc (service social)

Directeur général, Corporation Maison Cross Roads

Intérêts :

  • Personnes âgées judiciarisées
  • Modèle d’intervention gérontocriminologique

Jean Marc Laforest, M. Sc (études urbaines)

Coordonnateur, Table de concertation des aînés de l’Île de Montréal (TCAÎM)

Intérêts : 

  • Mobilité et transport
  • Aménagement
  • Lutte contre la maltraitance faite aux personnes âgées
  • MADA

Pierre-Luc Lupien, M. Sc (sociologie)

Professeur de sociologie, Cégep de la Gaspésie et des Îles 

Intérêts : 

  • Vieillissement démographique
  • Ruralité périphérique
  • Enjeux résidentiels
  • Ethnographie
  • Espaces-temps sociaux, 
  • Tradition sociologique québécoise

Paula Negron-Poblete, Ph. D (aménagement)

Professeure agrégée, École d’urbanisme et d’architecture de paysage

Vice-doyenne aux affaires académiques et secrétaire de Faculté, Faculté de l’aménagement, Université de Montréal

Intérêts :

  • Mobilité quotidienne
  • Accessibilité et exclusion
  • Aménagement urbain

Philippe Poirier-Monette, M. Sc (science politique)

Responsable, Défense des droits collectifs
Réseau FADOQ

Intérêts :

  • Droits des aînés du Québec
  • Représentation publique
  • Analyse de politiques publiques relatives au vieillissement
  • Impacts socioéconomiques du vieillissement sur la population québécoise

Anne-Marie Séguin, Ph. D (géographie sociale)

Professeure honoraire, Centre Urbanisation Culture Société, Institut national de la recherche scientifique (INRS)

Intérêts :

  • Aspects socioterritoriaux du vieillissement
  • Justice environnementale
  • Politiques sociales urbaines
  • Pauvreté et exclusion

Tamara Sussman, Ph. D (travail social)

Associate professor, School of Social Work, McGill University

Intérêts :

  • Adultes âgés vivant avec des problèmes de santé chronique et leurs proches
  • Les soins reliés à la démence
  • Politiques et programme de soins de longue durée

Isabelle Van Pevenage, Ph. D (sociologie)

Chercheure d’établissement, Centre de recherche et d’expertise en gérontologie sociale (CREGÉS), CIUSSS du Centre-Ouest-de-l’Île-de-Montréal

Professeure associée, Département de sociologie, Université de Montréal

Intérêts :

  • Proche aidance
  • Fin de vie – soins palliatifs gérontologiques
  • Deuil et relation à la mort
  • Identité (sociologie)
  • Autonomie/dépendance
  • Aide soin (« care »)

Isabelle Wallach, Ph. D (ethnologie)

Professeure agrégée, Département de sexologie, Université du Québec à Montréal

Intérêts :

  • Sexualité, vie intime et vieillissement
  • Sexualité des personnes âgées en contexte institutionnel
  • Normes de beauté et perceptions des corps vieillissants
  • Pharmacologisation de la sexualité des hommes âgés
  • Genre/diversité sexuelle et vieillissement
  • VIH et vieillissement

Véronique Billette, M. Ps, Ph. D (sociologie)

Coordonnatrice de l’Équipe de VIES

Contact : veronique.billette@concordia.ca

Membres collaborateurs

Daniel Béland, Ph. D. (political sociology)

James McGill professor, Département de science politique

Directeur, Institut d’études canadiennes de McGill Université McGill

Shari Brotman, Ph. D (travail social)

Professeure agrégée, École de travail social, Université McGill

Sophie Éthier, Ph. D (gérontologie)

Professeure titulaire, École de travail social et de criminologie, Université Laval

Elsa Euvrard, Ph. D (criminologie)

Professeure adjointe, École de travail social et de criminologie, Université Laval

Éric Gagnon, Ph. D (sociologie)

Chercheur, Vitam-Centre de recherche en santé durable de l’Institut universitaire de première ligne en santé et services sociaux (IUPLSSS), Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux de la Capitale-Nationale (CIUSSS-CN), Professeur associé, Département de sociologie, Université Laval

Isabelle Marchand, Ph. D. (travail social)

Professeure, Département de travail social, Université du Québec en Outaouais

Pam Orzeck, Ph. D (travail social)

Professeure agrégée, École de travail social, Université McGill

Emilie Raymond, Ph. D (travail social)

Professeure agrégée, École de travail social et de criminologie, Université Laval

Marjorie Silverman, Ph. D (service social)

Professeure agrégée, École de service social, Université d’Ottawa

Julien Simard, Ph. D. (études urbaines)

Chercheur postdoctoral, École de travail social, Université McGill